Une nouvelle tendance : le jeûne intermittent

0
134
Le jeûne intermittent

Avantages et inconvénients du jeûne intermittent

Parmi les nombreuses tendances actuelles, il y a le jeûne intermittent. En outre, c’est une nouvelle façon de s’alimenter. Celle-ci aurait beaucoup de bienfaits sur la santé.

Ainsi, le jeûne intermittent consiste à décider quand manger et quand s’abstenir de manger. Et cela ne concerne pas le type de nourriture que vous mangez. Comme la plupart des choses, le jeûne intermittent a ses bons et ses moins bons points. Dans cet article, nous vous donnons un avant-goût de chacun afin que vous puissiez décider si le jeûne intermittent vous convient.

En quoi consiste le jeûne ?

C’est une nouvelle astuce, qui consiste à alterner des périodes de prise alimentaire, en fonction des périodes de jeûne plus ou moins longues. De plus, le jeûne intermittent est bien plus accessible que le jeûne strict qui n’autorise aucun aliment. Ainsi, le jeûne intermittent produit les mêmes bienfaits sur la santé qu’un jeûne strict.

Quelques avantages et inconvénients :

Se débarrasser de ces kilos en trop ! 

Tout d’abord c’est une opportunité extrêmement attrayante pour perdre du poids sans manquer de plats délicieux. Il est nécessaire de faire des jeûnes de plusieurs jours et évitez de considérer ça comme des repas.

De plus, ce jeûne est une méthode confortable qui peut être utilisée pour se débarrasser de certains kilos en trop. Ainsi, il réduit la quantité d’insuline et augmente la quantité d’hormone de croissance. Tout cela incite le corps à utiliser les graisses pour générer de l’énergie. Enfin, il est possible de perdre environ 3 à 8% de votre graisse corporelle entre 3 et 20 semaines seulement.

Combattre le diabète de type 2

Cette nouvelle tendance peut également protéger votre corps du diabète de type 2. De plus, cette condition est une conséquence de la résistance à l’insuline accompagnée d’une glycémie élevée.

Ainsi, le jeûne intermittent minimise la résistance à l’insuline et régule donc la glycémie. La recherche montre que le jeûne intermittent régulier réduit la résistance à l’insuline d’environ 30% et la glycémie à jeun d’environ 5%.

Cholestérol inférieur

Il a été démontré que les taux de LDL et de triglycérides diminuent au cours d’une période de jeûne, en particulier chez les participants à l’étude en surpoids. Il est nécessaire de faire un essai de 8 semaines à trois jours de jeûne par semaine. C’est-à-dire, 450 calories consommées par jour. Ainsi, cela entraine une réduction de 32% du taux de cholestérol et une perte de poids moyenne de 5,6 kg.

Avantages cachés …

Le jeûne intermittent peut également aider à améliorer la santé globale d’une personne. Par ailleurs, il donne un repos périodique à nos systèmes digestifs qui sont continuellement entrain de travailler. De plus, il réduit le stress oxydatif et l’inflammation dans le corps.

D’autre part, le jeûne intermittent joue un rôle majeur dans la protection de l’organisme contre deux maladies majeures :  le cancer et la crise cardiaque.  Cela est principalement dû aux divers effets bénéfiques sur le métabolisme.

Manger avec excès, léthargie …

En revanche, il y a des effets néfastes comme l’appétit non satisfait. De plus, l’être humain a tendance à manger même s’il n’a pas faim. Ce comportement conduit à la suralimentation. Et il tue presque l’objectif de perdre du poids en commençant par le jeûne intermittent en premier lieu.

Ensuite, un autre facteur de ce côté sombre malheureux du jeûne intermittent est les niveaux d’énergie. Celui- ci est considérablement réduit au cours des premières parties de la journée. Par ailleurs, cela se traduit par une personne paresseuse et léthargique pendant le travail.

Déséquilibres hormonaux

Cependant, il y a des effets secondaires en ce qui concerne les régimes à jeun. Ils peuvent l’altérer à l’équilibre de vos hormones.

De plus, les personnes plus maigres et celles dont le mode de vie est déjà actif. Ces dernières sont les plus susceptibles d’éprouver des déséquilibres hormonaux. Ainsi, la perturbation des hormones peut entraîner des cycles menstruels irréguliers pour les femme. Et pour les hommes, cela entraine une diminution de la testostérone.

Les personnes obèses qui participent à un jeûne intermittent sont plus susceptibles de ressentir des avantages et d’avoir un pourcentage plus élevé de perte de graisse au cours de la période de jeûne. Également, il peut entrainer des insomnies et beaucoup de stress.

 

En conclusion, on ne pas peut dire que cette nouvelle tendance est « bonne » ou « mauvaise » . Cela dépend de votre situation et de votre organisme. Enfin, il existe différents types de jeûne intermittent. Par exemple, le jeûne uniquement le week-end, les jours alternatifs de jeûne, il ne doit pas être quelque chose que vous faites tous les jours de la semaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here